Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la chloroquine, un espoir et des questions

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : la chloroquine, un espoir et des questions
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

De la chloroquine a été administrée à des patients infectés par le Covid-19, avec succès. Mais les médecins restent divisés sur son bon emploi contre le coronavirus.

C’est la molécule qui suscite beaucoup d’espoirs mais aussi la polémique. La chloroquine est-elle un remède contre le Covid-19 ? C’est le cas, selon le professeur Raoult, de Marseille (Bouches-du-Rhône), qui a décidé de le prescrire à ses patients testés positifs. D’autres infectiologues sont beaucoup plus prudents. "Même si ce médicament peut potentiellement avoir une activité, ce qui a pu être montré sur des données in vitro, on ne peut pas, comme ça, maintenant, le donner à n’importe qui dans n’importe quelles conditions", indique la professeur Karine Lacombe, infectiologue et cheffe de service à l’Hôpital Saint-Antoine à Paris.

Administration encadrée

Qu’est-ce que l’hydroxychloroquine ? C’est une molécule proche de la chloroquine, active contre le paludisme. En France, elle rentre dans la composition du médicament Plaquénil. Par qui peut-il être administré ? Le ministère de la santé préconise qu’il ne soit prescrit que dans le cadre de l’étude européenne Discovery et en usage compassionnel dans les cas très graves à l’hôpital.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.