Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : la Chine en proie à une seconde vague de contamination ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus: la Chine en proie à une seconde vague de contaminations
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

La crainte d’une seconde vague de contamination au Covid-19 est prise très au sérieux par la Chine. Notamment à cause des Chinois expatriés qui rentrent.

Le Covid-19 pourrait-il repartir en Chine depuis la ville de Suifhene, située dans le nord-est du pays ? Elle compte déjà 358 cas du nouveau coronavirus. Il s’agit d’étudiants et de travailleurs chinois qui rentraient en bus au pays. Résultats, samedi 18 avril, les 70 000 habitants sont en confinement strict.

À Pékin aussi

Des bureaux ont été réquisitionnés pour être transformés, en cinq jours à peine, en hôpital de fortune. “Les 400 membres des équipes médicales reviennent tous des hôpitaux Wuhan. Ils ont une solide expérience”, explique Sun Li, directeur du chantier. L'objectif pour Pékin est de freiner une deuxième vague de virus venant de l’étranger. Là-bas, il y a 17 nouveaux cas également importés de l’étranger. La Chine a été le berceau mondial de l'épidémie de coronavirus Covid-19. Les autorités avaient réussi à contenir l'expansion du virus grâce à des mesures drastiques, comme la mise sous cloche de Wuhan.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.