Coronavirus : la Chine a-t-elle caché des informations ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : la Chine a t-elle caché des informations ?
FRANCE 2
Article rédigé par
A. Vahramian, T. Donzel, L. Setyon, S. Kraft - France 2
France Télévisions

Des informations apportées par des lanceurs d’alerte chinois remettent en cause la transparence du pays vis-à-vis de la pandémie de coronavirus. Décryptage.

Des révélations dévoilées par la chaîne américaine CNN remettent en question la transparence de la Chine vis à vis de la crise sanitaire. C’est officiellement le 1er décembre 2019 que le premier malade du coronavirus a été repéré à Wuhan, en Chine. Le nombre de malades aurait ensuite été systématiquement sous-estimé. Alors que le gouvernement annonçait la présence de 2 478 cas dans tout le pays, il y en aurait en réalité eu 5 918 dans la seule province d'Hubei, où se trouve la ville de Wuhan, d’où est parti le coronavirus

20 fois plus de cas de grippe sans s’alarmer

Au total, le document fait 117 pages. Les lanceurs d’alerte chinois, qui travaillent à l’intérieur du système de santé et ont fait fuiter les informations, ont pris des risques insensés. Leurs informations concernant la province de Hubei. En décembre 2019, la province recense 20 fois plus de cas de grippes que l’année précédente, sans s’en alarmer. Le premier patient d’une maladie respiratoire inconnu était pourtant détecté le 1er décembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.