Cet article date de plus d'un an.

Coronavirus : l'Europe en proie au virus

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : l'Europe en proie au virus
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Un nombre d'individus contaminés multiplié par quatre en Espagne depuis le 8 mars, un premier décès lié à la crise sanitaire en Belgique... Une partie de l'Europe est en état d'alerte.

À travers l'Europe, les différents pays redoublent de mesures pour lutter contre une propagation grimpante du Covid-19. En Italie, des tentes sont dressées à même des parkings des hôpitaux pour accueillir les personnes potentiellement contaminées par le Covid-19. Du côté de l'Espagne, l'épidémie progresse : 2 188 cas répertoriés au 11 mars contre 643 cas au 8 mars. Pour ralentir la propagation, les bus de la capitale espagnole sont désormais désinfectés quotidiennement. De plus, les écoles ont été fermées dans les foyers de contagion.

Des dépistages sur les parkings en Belgique

La Belgique a enregistré sa première mort liée au Covid-19. Les autorités ont installé des points de dépistage dans les parkings de certains hôpitaux, afin que les patients n'aient pas à sortir de leur véhicule. La commission européenne pourrait débloquer 25 milliards d'euros d'aide d'urgence. Une mesure soutenue par Angela Merkel. "Il n'y a pour l'heure aucune thérapie qui existe donc à terme, donc si le virus continue comme cela, 60 à 70% de la population pourrait être contaminée", avance la chancelière.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.