Coronavirus : face à l'annulation des marchés de Noël, les professionnels tentent de surnager

Alors que les fêtes de fin d’année approchent, les annulations des marchés de Noël se multiplient en France. Un coup dur pour les professionnels du secteur.

FRANCE 2

De nombreux secteurs sont durement touchés par la pandémie de Covid-19 qui frappe de plein fouet la France depuis mars 2020. À l’approche des fêtes de fin d’année, c’est au tour des marchés de Noël de devoir être annulés ou de revoir leur organisation. Ainsi, celui des Tuileries, à Paris, n’aura pas lieu. Une mauvaise nouvelle pour Nina Benslimane, une créatrice qui y vendait sa maroquinerie l’an dernier. "C’est beaucoup d’investissement pour moi et là, je ne sais pas où ça va aller. Je ne sais pas encore si je vais les vendre et où", révèle-t-elle.

Des commerçants dépités

Cet événement était majeur pour son activité : la moitié de son chiffre d’affaires annuel. "Ce n’est même plus inquiétant là, je commence à penser à la fin de mon activité, à comment je vais bifurquer sur autre chose. Je vais tenter d’aller sur les marchés qui existent", témoigne-t-elle. En effet, même si elle vend ses créations en boutique, elle note que le flux y est moins important qu’à l’extérieur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le 28 novembre 2016.
Le marché de Noël de Strasbourg (Bas-Rhin), le 28 novembre 2016. (PATRICK HERTZOG / AFP)