Coronavirus : en Equateur, un footballeur écope de 1 200 dollars d'amende pour avoir embrassé le ballon

A la reprise de son championnat, la ligue équatorienne de football a pris une série de mesures pour limiter la propagation du coronavirus. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un homme désinfecte un ballon de football avant un match, à Montevideo, en Uruguay, le 9 août 2020.  (PABLO PORCIUNCULA / AFP)

Même sur le terrain, il faut respecter les gestes barrières. L'Argentin Sergio Lopez, footballeur professionnel en Equateur, a été condamné lundi 31 août à une amende de 1 200 dollars (environ 1 000 euros) pour avoir embrassé le ballon pour célébrer la victoire vendredi de son équipe, Aucas, contre Macara (1-0).

Il est le premier joueur à recevoir une amende pour cette interdiction mise en place par la ligue de football équatorienne pour lutter contre la propagation du Covid-19. Une règle qui s'applique notamment à toutes les équipes participant à la Copa Libertadores et à la Copa Sudamericana, sur décision de la Conmebol, la Confédération sud-américaine. 

Cinq contraventions pour échange de maillots  

Durant cette journée du championnat de première division, stoppé cinq mois à cause de la pandémie, cinq autres joueurs ont été sanctionnés d'une amende de 1 200 dollars pour avoir échangé leurs maillots, autre geste désormais prohibé.

Par ailleurs, des équipes ont également été sanctionnées pour non-respect des mesures sanitaires : Liga de Portoviejo pour ne pas avoir fourni de trousse de premiers secours, et Barcelona SC pour ne pas avoir mis à disposition d'alcool ou de gel pour la désinfection des mains.

L'Équateur dénombre près de 6 600 morts dus au nouveau coronavirus pour quelque 114 000 cas recensés. Les autorités font également état d'environ 3 700 décès supplémentaires probablement dus au virus.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.