Coronavirus : déserté, le château de Versailles est à la peine

Le coronavirus fragilise la santé financière du château de Versailles, dans les Yvelines. Le palais a perdu 80% de sa fréquentation en un an. Un coup dur pour les finances du site qui emploie un millier de personnes.

France 2

En 2020, ils étaient peu à contempler les dorures du château de Versailles (Yvelines) à cause de la crise sanitaire et de l’absence des touristes étrangers. Conséquence : la fréquentation a drastiquement diminué. Sept millions de visiteurs étaient venus en 2019 contre un million cette année, soit 80% de moins. Un coup dur pour les finances du palais de Louis XIV. "On a perdu près de 50 millions d’euros de recettes, on a un déficit de 35 millions d’euros", note Thierry Gausseron, administrateur général.

Une aide de l’État salvatrice

L’État a accordé 87 millions d’euros au château de Versailles dans le cadre du plan de relance de la culture. une aide qui lui permet de continuer ses rénovations et chantiers, évitant ainsi de paralyser ce secteur économique. Le château emploie 1 000 salariés et permet de faire vivre dans la région entre 15 et 20 000 personnes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le château de Versailles est resté fermé pendant trois mois en raison de l\'épidémie de coronavirus. 
Le château de Versailles est resté fermé pendant trois mois en raison de l'épidémie de coronavirus.  (LUDOVIC MARIN / AFP)