Coronavirus : des tests antigéniques dans les lycées

D'ici quelques semaines, des tests antigéniques vont être déployés dans une trentaine de lycées d’Ile-de-France, avant d’être élargis à toute la France.

France 3

Le lycée de Puteaux, dans les Hauts-de-Seine, est l’un des premiers à participer au déploiement des tests antigéniques. Ils sont disponibles au sein même de l’établissement scolaire, sur la base du volontariat. Sur les 700 lycéens, la moitié a souhaité se faire tester. "Ça fait un peu peur de se dire qu’on peut le transmettre à notre entourage", explique l'un d'entre eux. 

"Des lieux absolument stratégiques"

Les tests sont réalisés par le personnel hospitalier, et les résultats rendus dans un délai de trente minutes. Le but : casser les chaines de transmissions chez les jeunes, particulièrement exposé au virus. "Le risque, explique Nicolas Péju, directeur adjoint de l’Agence régionale de santé en Île-de-France (ARS), c’est que les jeunes — 50% d’entre eux sont asymptomatiques — ne sachent pas qu'ils sont porteurs du virus et qu'ils le transmettent au personnel ou à leur entourage. C’est pour ça que ce sont des lieux absolument stratégiques."

Le JT
Les autres sujets du JT
Un test antigénique réalisé dans un centre de dépistage Covid-19, installé au palais des expositions de Nice (Alpes-Maritimes), le 15 octobre 2020.
Un test antigénique réalisé dans un centre de dépistage Covid-19, installé au palais des expositions de Nice (Alpes-Maritimes), le 15 octobre 2020. (ARIE BOTBOL / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP)