Coronavirus : des perquisitions menées au ministère de la Santé

Rebondissement dans l’enquête menée sur la gestion de la crise de la Covid-19. Le ministère de la Santé ainsi que les domiciles de plusieurs membres au pouvoir au début de la pandémie font l’objet de perquisitions, jeudi 15 octobre, rapporte la journaliste France Télévisions Stéphanie Perez.

France 2

Jeudi 15 octobre au matin, le ministère de la Santé a fait l’objet d’une perquisition dans le cadre de l’enquête sur la gestion de la crise de la Covid-19. Présente sur place, la journaliste France Télévisions Stéphanie Perez expliquent que "cette perquisition est menée dans le cadre de l’information judiciaire qui est ouverte par la Cour de justice de la République, la seule habilitée à juger des ministres".

Le ministère de la Santé perquisitionné

En effet, 84 plaintes, dont 9 recevables, ont été déposées par des médecins et des infirmiers, notamment au sujet de la pénurie de masques. Les enquêteurs ont ainsi saisi des ordinateurs. Ils recherchent des emails et des documents qui prouveraient la négligence du gouvernement. En outre, les domiciles de l’ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, d’Olivier Véran, actuel ministre et celui du Directeur général de la Santé, Jérôme Salomon sont aussi concernés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 7 octobre 2020, à Paris.
Le ministre de la Santé, Olivier Véran, le 7 octobre 2020, à Paris. (XOSE BOUZAS / HANS LUCAS / AFP)