Coronavirus : des chiens capables de détecter les personnes positives

On connaissait déjà la capacité olfactive des chiens à pouvoir détecter des explosifs, des produits stupéfiants, mais également des maladies. Des dresseurs en Grande-Bretagne et en France travaillent sur la formation de chiens capables de détecter les porteurs du coronavirus.

France 2

Oslo est un chien exceptionnel. Sa mission d’habitude : détecter des explosifs. Aujourd’hui, un nouveau défi l’attend, il doit dépister le coronavirus. Certains chiens débusquent déjà des cancers ou le diabète, avec un taux de réussite de 98%, alors pourquoi pas le coronavirus ? Un vrai pari pour le vétérinaire et sapeur-pompier Domique Greandjean.

Des résultats encourageants

"On a un marquage spécifique sur les prélèvements faits sur les patients Covid positifs. Ça, c’est la grande nouvelle du jour. C’est-à-dire qu’effectivement, la sueur de ces patients a une odeur différente pour les chiens, et donc une odeur spécifique par rapport à celle de ceux qui ne sont pas malades", précise le professeur. L’école vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne) vient donc de lancer une étude, avec l’hôpital Bégin de Saint-Mandé.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Un chien de la race american staff (photo d\'illustration).
Un chien de la race american staff (photo d'illustration). (MEHDI FEDOUACH / AFP)