Cet article date de plus de trois ans.

Coronavirus : Damart pourrait supprimer 159 emplois et fermer trois magasins en France

Le groupe Damartex a été contraint pendant la crise sanitaire de fermer ses 170 magasins pendant deux mois et a enregistré une diminution de 23,9% de son activité entre mars et mai.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (EMMANUEL DUNAND / AFP)

Le groupe textile Damartex qui avait engagé un ambitieux plan de transformation avant la crise sanitaire, envisage la fermeture de trois magasins Damart et la suppression de 159 emplois en France, a-t-il annoncé mardi 9 juin. "Pour supporter le plan stratégique et accélérer l'agilité et l'efficacité de ses différentes marques, Damartex a initié un processus d'information consultation auprès des différents CSE du groupe", a indiqué Damartex dans un communiqué.

"Après une revue du portefeuille, la fermeture de trois magasins Damart en France est envisagée", détaille-t-il. "Ces projets de recentrage et de réduction de coûts entraîneraient la suppression de 195 postes dont 159 France (où 25 nouveaux postes seront également créés)".

Le groupe, "qui s'attend à de lourdes pertes pour son exercice annuel", a été contraint pendant la crise sanitaire du Covid-19 de fermer ses 170 magasins pendant deux mois et a enregistré une diminution de 23,9% de son activité entre mars et mai alors qu'il commençait à toucher les bénéfices de son plan de transformation.

Un augmentation de capital de 30 millions d'euros

Propriétaire de 11 marques à l'attention des seniors, Damartex va également restreindre son portefeuille et cesser à horizon juin 2021 l'activité de marques comme Delaby, La Maison du Jersey ou Jours Heureux pour se concentrer sur trois pôles: Fashion, Home & Lifestyle et Healthcare.

Pour financer sa restructuration, Damartex va procéder à une augmentation de capital d'environ 30 millions d'euros et cèdera une quinzaine de millions d'euros d'actifs non productifs. L'augmentation de capital est destinée à financer les investissements du plan stratégique, notamment la modernisation des enseignes, la digitalisation et des acquisitions, a précisé Damartex.

Enfin, Damartex annonce être en discussions pour bénéficier d'ici fin juin d'un prêt de 80 millions d'euros garanti par l'Etat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.