Coronavirus Covid-19 : la Chine prend les "bonnes mesures, qui visent à tarir la source", affirme la ministre Agnès Buzyn

Les mesures de confinement sont "les seules qui fonctionnent", a estimé la ministre des Solidarités et de la Santé vendredi.

La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn était l\'invitée de France Inter vendredi 14 février.
La ministre des Solidarités et de la Santé Agnès Buzyn était l'invitée de France Inter vendredi 14 février. (FRANCE INTER / RADIO FRANCE)

La Chine a-t-elle sous-estimé l'ampleur de l'épidémie de coronavirus Covid-19 (anciennement appelé 2019-nCoV) avant de réaliser la gravité de la situation ? "Nous verrons si des précautions suffisantes ont été prises dès le début. Le gouvernement chinois a déjà sanctionné certains responsables dans la ville de Wuhan", a déclaré vendredi 14 février sur France Inter Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé. Les nouvelles mesures prises sont "les bonnes, elles visent à tarir la source et éviter la circulation du virus. Ce sont les seules qui fonctionnent", a-t-elle ajouté.

"Plus de 60 millions d'habitants en quarantaine"

Les autorités chinoises "prennent des mesures extrêmes. Personne n'a jamais imaginé mettre en quarantaine des villes de plusieurs dizaines de millions de personnes. Aujourd'hui, ils ont plus de 60 millions d'habitants en quarantaine stricte et plusieurs villes qui fonctionnent au ralenti", a insisté Agnès Buzyn.

La Chine a annoncé vendredi avoir révisé à la baisse son bilan de l'épidémie de coronavirus Covid-19, il y a désormais de 1 380 morts. Le pays évoque des "doublons", après un changement de méthode de comptabilisation. "Ce ne sont pas des erreurs de diagnostic. Ils ne peuvent pas tester tous les gens qui ont des symptômes. Donc ils ont accepté de comptabiliser des malades simplement sur une radiographie de thorax, sans faire les tests", a affirmé Agnès Buzyn.