Coronavirus : confinement prolongé au moins jusqu'au 1er juin au Royaume-Uni

Aucune mesure de quarantaine ne s'appliquera aux voyageurs arrivant sur le territoire britannique en provenance de France, a annoncé dimanche l'Elysée après un appel entre Emmanuel Macron et le Premier ministre anglais Boris Johnson sur le sujet.

Une famille de Londres regarde en direct l\'allocution du Premier ministre britannique Boris Johnson, le 10 mai 2020.
Une famille de Londres regarde en direct l'allocution du Premier ministre britannique Boris Johnson, le 10 mai 2020. (ADRIAN DENNIS / AFP)

La France s'apprête à sortir progressivement du confinement lié au nouveau coronavirus mais le Royaume-Uni le prolonge. Le premier ministre britannique Boris Johnson a annoncé, dimanche 10 mai, le poursuivre au moins jusqu'au 1er juin, date à laquelle il espère pouvoir rouvrir progressivement magasins et écoles primaires.

"Bien que nous ayons fait des progrès pour satisfaire au moins certaines des conditions que j'ai fixées, nous ne les avons pas toutes remplies. Ce n'est donc pas le moment, cette semaine, de mettre fin au confinement" décrété fin mars, a déclaré Boris Johnson. Toutefois, lors d'une allocution télévisée, le dirigeant a déclaré viser une réouverture des magasins et écoles primaires "au plus tôt début juin", et de certains bars et restaurants début juillet.

Pas de quarantaine pour les voyageurs en provenance de France

Boris Johnson a également annoncé sa volonté d'instaurer bientôt "une quarantaine pour les personnes qui entrent dans ce pays par avion". Mais aucune mesure de quarantaine ne s'appliquera aux voyageurs arrivant sur le territoire britannique en provenance de France, a annoncé dimanche l'Elysée après un appel entre Emmanuel Macron et le Premier ministre anglais Boris Johnson sur le sujet.

"Le Président de la République et le Premier ministre britannique Boris Johnson se sont entretenus aujourd'hui. Ils ont insisté sur la nécessité d'une coopération bilatérale, européenne et internationale étroite dans la lutte contre le Covid-19", écrit l'Elysée dans un communiqué. "Aucune mesure de quarantaine ne s'appliquera aux voyageurs en provenance de France à ce stade; toute mesure de part et d’autre serait prise de manière concertée et réciproque", assure la présidence. Et d'ajouter : "Un groupe de travail entre les deux gouvernements sera mis en place pour assurer cette coopération tout au long des prochaines semaines."