Coronavirus : comment la France s’était-elle débrouillée lors d’épidémies précédentes ?

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Coronavirus : comment la France s’était-elle débrouillée lors d’épidémies précédentes ?
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

On compare beaucoup la pandémie de coronavirus à la grippe espagnole, qui avait fait plusieurs millions de morts à travers le monde à la fin de la Première Guerre mondiale. Mais il y a presque cinquante ans, deux épidémies de grippe avaient tué plusieurs milliers de personnes en France.

Un virus parti de Chine et qui se répand à travers le monde : le scénario n’est pas nouveau. Déjà, en 1957, un virus asiatique avait touché la France. En 2020, le coronavirus Covid-19 a emprunté le chemin de la grippe asiatique. Dans les pharmacies, à l’époque, les symptômes étaient les mêmes qu’aujourd’hui, les remèdes aussi. Dans certaines familles, on se souvient encore des épisodes précédents. Cette année-là, la grippe asiatique a fait plus de 20 000 morts.

La grippe de Hong Kong avait entraîné 31 000 décès en France

Onze ans plus tard, la grippe de Hong Kong frappe encore plus fort : on dénombre 31 000 décès. Dans les deux cas, ces épisodes meurtriers ont disparu de la mémoire collective. Grâce à ces deux crises, les chercheurs ont découvert que le virus de la grippe pouvait muter. Il s’agit dès lors pour eux d’adapter chaque année le nouveau vaccin, dont la production est depuis industrialisée et proposée en masse aux plus fragiles. Avec le Covid-19, c’est un nouveau défi qui leur est lancé.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.