Coronavirus : aux Etats-Unis, les soignants utilisent les réseaux sociaux pour raconter de l'intérieur la lutte contre l'épidémie

Comme en France, les équipes soignantes américaines sont en première ligne. Et sur les réseaux sociaux, infirmiers ou médecins partagent leurs difficultés. Ils se mettent également en scène pour faire passer des messages de prévention.

Des soignants participent à une manifestation et une conférence de presse, à New York, pour dénoncer le manque de matériel de protection, devant l\'hôpital Montefiore, dans le Bronx.
Des soignants participent à une manifestation et une conférence de presse, à New York, pour dénoncer le manque de matériel de protection, devant l'hôpital Montefiore, dans le Bronx. (JUSTIN LANE / EPA)

La pandémie de coronavirus s'étend aux Etats-Unis, avec plus de 1 100 morts pour la seule journée du jeudi 2 avril, le pire bilan sur 24h jamais enregistré dans un pays. Au total, le pays compte déjà 6 000 décès et plus de 250 000 personnes contaminées. À New York, plusieurs hôpitaux sont déjà saturés.

Sur le réseau social Tiktok, elle se fait appeler "docteur Leslie", et depuis son cabinet de médecine dans le Minnesota, elle dément les fake news qui se propagent : "Non, le virus ne peut pas se trouver dans l’eau du robinet", ou encore "Non, la 5G ne transmet pas le coronavirus".

@drleslie

BUSTING MYTHS ABOUT THE NOVEL CORONAVIRUS AKA COVID19. ##myth ##myths ##facts ##truth ##real ##stayhome

♬ original sound - ripdiknherspleen

Toujours sur Tiktok, très populaire chez les plus jeunes, Miki Rai, une infirmière de Los Angeles danse tout en donnant des informations notamment sur le lavage des mains. La vidéo a été vue 500 000 fois. Sur un autre réseau, Twitter, le docteur Craig Spencer raconte avec d’infinis détails le quotidien des médecins et des infirmiers de son hôpital, situé au nord de Manhattan :

Dans ce journal de bord, il écrit notamment : "Ce virus est particulièrement mauvais. J’ai survécu à Ebola, j’ai peur du Covid-19, faites votre part du boulot. Restez chez vous".

Certains enfin utilisent leur téléphone portable pour filmer à l’intérieur des urgences, pour y montrer la réalité. C’est ce qu’a fait le docteur Colleen Smith dans son hôpital du Queens à New York. Dans cette vidéo, le médecin montre le manque de matériel, de masques et de respirateurs, ainsi que les patients trop nombreux, obligés d’attendre sur le parking. La jeune femme a envoyé ses images au New York Times, qui les a diffusées.

En montrant la réalité de cette guerre et du manque de moyens des équipes soignantes de cet hôpital public, la vidéo a fait l’effet d’une petite bombe.