Coronavirus : 25 000 volontaires sont recherchés pour tester un vaccin français

Un vaccin contre le Covid-19 ? Tout un chacun l’attend comme le Père Noël. Une étape encourageante a d’ailleurs été franchie : l’Institut national de la santé et de la recherche médicale lance aux appels aux volontaires pour des essais cliniques, note France 2, jeudi 1er octobre.

France 2

Depuis six mois, des équipes de médecins enthousiastes travaillent d’arrache-pied pour élaborer un vaccin contre la Covid-19. La nouvelle étape consiste, pour l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), à trouver 25 000 volontaires pour des essais cliniques, relate France 2, jeudi 1er octobre. Les citoyens, de leur côté, ont tous leur avis sur la question. "C’est hyper important que des gens se portent volontaires. Après, c’est une énorme incertitude", estime une jeune femme.

Des citoyens partagés

"Moi je ne le ferai pas, c’est certain. J’ai des enfants, je n’ai pas envie de prendre de risques", témoigne un homme. Une dame âgée, sourire aux lèvres, est plus nuancée : "Ça dépend qui est à l’origine du vaccin. Si c’est un vaccin français : oui. Si c’est un vaccin qui vient d’autres pays, je serai un petit peu plus réticente." Parmi les volontaires désirés, "on cherchera aussi les personnes qui ont des facteurs de risques", précise Odile Launay, coordinatrice du projet de l’INSERM. Pour participer, rien de plus simple, il suffit de s’inscrire sur un site dédié.

Pour se porter volontaire pour un essai clinique : https://www.covireivac.fr/.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un technicien de laboratoire prépare des réservoirs en acier inoxydable pour accueillir les préparations vaccinales, au centre mondial de distribution de Sanofi à Val-de-Reuil (Eure), le 10 juillet 2020.
Un technicien de laboratoire prépare des réservoirs en acier inoxydable pour accueillir les préparations vaccinales, au centre mondial de distribution de Sanofi à Val-de-Reuil (Eure), le 10 juillet 2020. (JOEL SAGET / AFP)