Confinement : une reprise scolaire pour lutter contre les inégalités sociales

Emmanuel Macron a annoncé, lundi 13 avril, la réouverture de certains établissements scolaires le 11 mai prochain. Une manière de venir en aide socialement à certains foyers français.

FRANCEINFO

La reprise scolaire commence progressivement à être envisagée en France. Dans son allocution présidentielle, lundi 13 avril, Emmanuel Macron a déclaré que certaines écoles vont rouvrir à partir du 11 mai. « Le conseil scientifique était divisé sur ce retour à l’école en disant que ce n’était pas forcément une évidence, ça peut être compliqué, ça peut être dangereux. Mais il a considéré que c’était nécessaire afin de réduire les inégalités sociales », explique la journaliste Nathalie Saint-Cricq.

Soulager économiquement des Français

Le fait de reprendre peu à peu le chemin de l’école pourrait également permettre de venir en aide à certains foyers français qui ne pouvaient plus laisser leurs enfants à la cantine et donc profiter, comme le rappelle Nathalie Saint-Cricq, de repas à moindre coût en comparaison avec le fait de cuisiner deux fois par jour à la maison. Cette reprise doit aussi permettre de renforcer un lien social en stand by depuis la mise en place du confinement.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une classe vide dans une école primaire parisienne (illustration).
Une classe vide dans une école primaire parisienne (illustration). (THOMAS SAMSON / AFP)