VRAI OU FAKE Désintox. Non, l'incendie de l'usine taïwanaise productrice d'hydroxychloroquine n'est pas un complot

Fin décembre, une usine de Taoyuan, au nord de Taïwan, s'embrase, tuant un travailleur, et en blessant gravement un autre. Rapidement, de nombreux internautes sont suspicieux, car il s’agirait du deuxième plus gros site de production d’hydroxychloroquine au monde.

C’est un incendie qui a allumé pas mal d’intox : fin décembre, une usine de Taoyuan, au nord de Taïwan, s'embrase, tuant un travailleur, et en blessant gravement un autre. Rapidement, de nombreux internautes sont suspicieux… car il s’agirait du deuxième plus gros site de production d’hydroxychloroquine au monde, cet antipaludique dont certains pensent qu’il servirait à traiter la Covid-19.

Comme l’hydroxychloroquine est bon marché, certains en déduisent que l’usine aurait été incendiée par les grands laboratoires vendant d’autres médicaments. « Le second plus grand fournisseur a mystérieusement explosé », écrit un site relais régulier de théories complotistes. « Cela ne peut pas être un hasard, ni un accident », lit-on sur un autre, à l’extrême droite du web.

Cependant, il semble discutable d’affirmer, comme le fait l’entreprise qui possède l’usine, SCI Pharmtech, qu’il s’agit du second plus grand site producteur d'hydroxychloroquine : ni cette entreprise, ni Taïwan n’apparaissent sur les podiums des sociétés ou des pays produisant le plus cette molécule, que ce soit dans les études de marché ou les articles scientifiques sur le sujet.

Mais surtout, rien ne permet de penser que des concurrents coalisés ont mis le feu à l’usine, puisque la vice-présidente de SCI Pharmtech elle-même parle bien à Désintox d’un “accident” : « Il y a eu une réaction en chaîne lors de l’essai d’un nouveau produit, ce qui a provoqué l’explosion. Une fuite de solvant a été à l’origine du feu. ». La responsable de l’entreprise estime même explicitement qu’il n’y a pas de raison de lier cet accident à l’hydroxychloroquine. D’autant que selon ses déclarations à l’AFP, l’usine ne produisait pas cette molécule lors de l’incendie, et ne devait de toute manière pas le faire avant le mois de mars.

Retrouvez Désintox dans l'émission 28 minutes du lundi au jeudi à 20h sur Arte.
Sur Facebook : https://www.facebook.com/28minutes/
Sur YouTube : https://www.youtube.com/user/28minutesARTE
Sur Instagram : https://www.instagram.com/artedesintox/
Sur le site d'Arte : http://28minutes.arte.tv/
Sur Twitter : https://twitter.com/ArteDesintox

Non, l\'incendie de l\'usine taïwanaise productrice d\'hydroxychloroquine n\'est pas un complot
Non, l'incendie de l'usine taïwanaise productrice d'hydroxychloroquine n'est pas un complot (ARTE/2P2L)