Cet article date de plus d'un an.

Chaleur et coronavirus : les Ehpad doivent s’adapter

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 1 min.
Chaleur et coronavirus : les Ehpad doivent s’adapter
France 3
Article rédigé par
A. Chopin, M. Arribe, A. Jegat, S. Guillemot, M. Benito, N. Jauson - France 3
France Télévisions

L’arrivée d’une nouvelle vague de chaleur complique encore un peu plus l’application des gestes barrières dans les établissements pour personnes âgées.

Pour éviter les coups de chaleur et la propagation du virus dans une maison de retraite de Saint-Maur-des-Fossés (Val-de-Marne), se pose par exemple la question des fenêtres : faut-il les ouvrir ou les fermer ? "Le matin et la nuit, on essaie le plus possible d’aérer le logement, parce que ce sont les moments de la journée où il fait le plus frais", explique Laura Pereira, l’une des aides-soignantes.

Des moyens supplémentaires

La chaleur en plus du Covid-19, c’est un peu la double peine pour les personnes vulnérables. Dans les pièces rafraîchies comme les salles de cinéma, il faut notamment limiter le nombre de résidents pour respecter les distances. Protéger contre la chaleur et contre le Covid-19, surtout en maison de retraite, entraîne parfois des injonctions contradictoires. Les directeurs d’Ehpad, eux, préviennent : il faudra des moyens supplémentaires si le scénario empire cet été.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.