"Ce sont des histoires de fric" : le maire de Cholet veut porter plainte contre le club de l'Asvel qui a fait jouer le basketteur Norris Cole, positif au Covid-19

Le meneur de l'équipe de Villeurbanne avait été testé positif au coronavirus quelques minutes avant le coup d'envoi de la rencontre de Jeep Elite. Il a joué pendant 40 secondes, jusqu'au premier arrêt de jeu.

Article rédigé par
Alexandre Berthaud - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Norris Cole, à gauche, le meneur de l'Asvel, testé positif au Covid-19, le dimanche 11 octobre, à Cholet. (LOIC VENANCE / AFP)

Quelques minutes seulement avant le coup d'envoi du match contre Cholet, dimanche 11 octobre, l'Asvel Lyon-Villeurbanne apprend que son meneur de jeu Norris Cole est positif au Covid-19. Cela n'a pas empêché le joueur de basket de s'échauffer et d'être inscrit titulaire sur la feuille de match pour cette rencontre du championnat de Jeep Elite. Selon le commissaire de la Ligue nationale de basket (LNB) sur place, le meneur est donc obligé de rentrer sur le terrain.

40 secondes de trop, selon le maire de Cholet

Norris Cole, positif au coronavirus, joue donc jusqu'au premier arrêt de jeu. Quarante secondes de trop pour le maire de Cholet, Gilles Bourdouleix. "Les images montrent que ce joueur a eu le ballon pendant quelques secondes et qu'il a été au contact, très proche, de joueurs du Cholet Basket. C'est invraisemblable", a-t-il réagi.

Samedi, le coach ainsi que deux joueurs de l'Asvel avaient déjà été testés positifs, mais le protocole de la LNB - comme celui de la Ligue 1 de football ou du Top 14 de rugby - ne considère pas les coéquipiers comme cas contacts devant respecter un isolement. Une politique incompréhensible estime le maire de Cholet.

Je ne vois pas pourquoi ce qui s'applique au citoyen que je suis, et très légitimement d'ailleurs à tout le monde, ne s'applique pas au sport.

Gilles Bourdouleix, maire de Cholet

à franceinfo

"Alors je sais, c'est des histoires de fric, des histoires de gros sous. Je crois qu'il faut qu'on arrête de jouer avec la vie des gens", fulmine le maire de Cholet. Il entend d'ailleurs porter plainte contre Norris Cole, le club de l'Asvel et la Ligue nationale de basket pour mise en danger de la vie d'autrui. Le président de Cholet dit lui vouloir interdire les matchs dans sa salle tant que le protocole de la Ligue ne change pas. Quant à l'ASVEL, l'équipe doit jouer en Euroleague dès mardi soir à Villeurbanne, avec la réception du Panathinaïkos (Grèce).

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.