Belgique : les maisons de retraite abandonnées lors du premier confinement ?

La Belgique a-t-elle abandonné ses maisons de retraite pendant la pandémie ? C’est la conclusion sévère d’un rapport de l’ONG Amnesty International, publié lundi 16 novembre. 

France 3

Pour Amnesty International, 60% des décès liés au Covid en Belgique l’ont été dans des maisons de retraite. Alors comment éviter une nouvelle tragédie dans les maisons de retraite belges, alors que la seconde vague de l’épidémie touche actuellement le pays ? Soignants comme résidents ont de terribles souvenirs du printemps dernier. "Quand j’en parle maintenant, j’ai la chair de poule. Parce que le film de la première vague commence à se rejouer dans ma tête, nous espérons tous que cela va se résorber au plus vite mais c’est dur", s’inquiète Lien Van Maele, aide-soignante.

14 000 décès liés au coronavirus 

Le rapport d’Amnesty International publié lundi 16 novembre est sans appel : les maisons de retraite belges ont été abandonnées par les pouvoirs publics au printemps dernier. Des témoignages glaçants témoignent le manque du personnel et de moyens. "À un moment donné, on a dû choisir qui allait recevoir de l’oxygène", témoigne un directeur de maison de repos. Les patients ne recevaient pas tous à manger de manière quotidienne, rapporte également le rapport. À ce jour, près de 14 000 personnes sont décédées du Covid-19 en Belgique. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Belgique : les maisons de retraite abandonnées lors du premier confinement ?
Belgique : les maisons de retraite abandonnées lors du premier confinement ? (France 3)