Automobile : des usines à l'arrêt par manque de semi-conducteurs

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Automobile : des usines à l'arrêt par manque de semi-conducteurs
France 3
Article rédigé par
Alexandre Peyrout - France 3
France Télévisions

Des usines automobiles sont à l'arrêt. La pénurie mondiale de semi-conducteurs touche de plein fouet le secteur. Décryptage sur le plateau du 12/13 de France 3 avec le journaliste Alexandre Peyrout. 

Le principal exemple est celui du géant japonais Toyota. "À cause du manque de ces composants électroniques, le groupe vient d'annoncer une baisse de production pour le mois prochain. Moins 40 %, cela représente 360 000 véhicules en moins pour le mois de septembre", illustre le journaliste Alexandre Peyrout. 

Des ruptures de stock pour le dernier iPhone

Des conséquences s'observent aussi en France. À Onnaing (Nord), "l'usine Toyota devait rouvrir lundi mais la rentrée a été repoussée de deux semaines. Les salariés vont être placés en chômage partiel", poursuit le journaliste. La pénurie va aussi toucher d'autres constructeurs français. Stellantis, la nouvelle alliance entre PSA et Fiat, "va mettre à l'arrêt totalement ou partiellement ses sites de Rennes et de Sochaux pour quelques jours." Aujourd'hui, la fabrication de semi-conducteurs est à l'arrêt dans certaines entreprises asiatiques, à cause du Covid-19. L'automobile n'est pas le seul secteur en manque de ces pièces, "des ruptures de stock s'observent aussi pour le dernier iPhone ou encore la dernière console de jeux vidéo Sony", conclut-il.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Covid-19

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.