Ariège : les citadins veulent se mettre au vert

Après deux mois confinés chez eux, de nombreux citadins veulent déménager. Exemple à Brie, en Ariège.

France 3

Située en pleine campagne, à moins d'une heure de Toulouse (Haute-Garonne), une propriété vient d’être rachetée par un couple de citadins. Le bien, resté en vente pendant plusieurs mois, a trouvé preneur dès la première semaine de déconfinement. "On est sur une surface habitable de 250 mètres carrés et un appartement indépendant de 50 mètres carrés. Le prix de vente est de 330 000 euros, le prix est abordable et intéressant par rapport à Toulouse", explique Loïc Bacquié, conseiller en transactions immobilières.

Une forte demande

Les deux mois de confinement ont réveillé des envies de mise au vert chez les citadins. Dans le secteur de la basse-Ariège, la demande a doublé pour les maisons avec jardin. "On a une forte demande d'acquéreurs venant de Toulouse qui n'hésitent plus à faire les kilomètres nécessaires pour trouver un vrai confort de vie et un espace", précise Loïc Bacquié. Depuis la fin du confinement, l'activité d'un réseau d'agences immobilières a bondi de 50%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Après deux mois confinés chez eux, de nombreux citadins veulent déménager. Exemple à Brie, en Ariège.
Après deux mois confinés chez eux, de nombreux citadins veulent déménager. Exemple à Brie, en Ariège. (France 3)