Quelque 30 000 stages seront mis en ligne au 1er mars sur la plateforme 1jeune1solution, annonce Jean Castex

Lancée en juillet 2020 dans le cadre du plan de relance, plan 1jeune1solution entend apporter une réponse à "chaque jeune selon sa situation particulière et son besoin d'accompagnement particulier".

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Capture d'écran de la plateforme 1jeune1solution. (1JEUNE1SOLUTION.GOUV)

"J’ai une immense confiance dans la jeunesse de mon pays, il faut l’accompagner." En déplacement à Bordeaux (Gironde) vendredi 19 février, le Premier ministre a évoqué la question des stages mis à la disposition des jeunes. "Dans beaucoup de situations nous pouvons encore progresser", a-t-il déclaré, annonçant que quelque 30 000 propositions de stages seront mises en ligne au 1er mars sur la plateforme gouvernementale 1jeune1solution

La veille de ce déplacement sur la thématique de l'insertion des jeunes diplômés, Matignon a annoncé que la plateforme 1jeune1solution devienddrait "la plateforme qui recensera l'ensemble des informations pour la jeunesse". Aussi, elle devrait aussi ouvrir "début avril" un "simulateur" qui permettra à chaque jeune "de savoir à quel dispositif il peut avoir accès", au milieu d'un maquis d'aides financières.

Le plan 1jeune1solution, lancé en juillet 2020 dans le cadre du plan de relance, entend apporter une réponse à "chaque jeune selon sa situation particulière et son besoin d'accompagnement particulier", a rappellé Matignon jeudi. Il comprend également un volet d'aides à l'embauche pour les entreprises, qui expirent au 31 mars. A ce titre, "des réflexions sont en cours", a fait savoir Matignon, en soulignant que "la conférence du dialogue social", réunissant gouvernement et partenaires sociaux, "sera l'occasion de voir s'il y a une prolongation de ces aides".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.