Coronavirus : l’épidémie a-t-elle fait disparaître la grippe ?

L’épidémie de grippe s’est comme évaporée. Depuis le début du mois d’octobre, seuls sept cas ont été signalés dans les hôpitaux français, alors que la maladie entraîne en moyenne 10 000 décès dans le pays chaque année. 

France 2

L’épidémie de grippe touche habituellement, en moyenne, 2,5 millions de Français par an. Cette année, les généralistes n’ont repéré aucun cas, et à l’hôpital, sept cas seulement ont été constatés, contre plus de 200 à la même période l’an dernier. Du jamais vu. "Les virus grippaux sont sensibles aux mesures de prévention très simples que tout le monde adopte actuellement", explique le Dr. Sibylle Bernard Stoecklim, épidémiologiste pour Santé publique France. 

Le Covid-19 bloque la grippe

Dans l’hémisphère sud, aucune épidémie de grippe n’a non plus été signalée pendant l’hiver austral, en juillet et août. Là encore, il y a une explication. "Quand vous avez un virus qui est très installé d’un point de vue épidémique, comme le SAR-CoV-2, il n’y a pas la place pour qu’un deuxième virus vienne co-circuler en même temps de façon aussi abondante", commente le Pr. Bruno Lina, virologue au CHU de Lyon (Rhône). En effet, lorsque notre organisme est en contact avec le coronavirus, il répond pour se protéger et cette réponse immunitaire bloque l’arrivée d’autres virus respiratoires, comme la grippe.  

Le JT
Les autres sujets du JT
Campagne pour la vaccination saisonnière contre la grippe.
Campagne pour la vaccination saisonnière contre la grippe. (LUDOVIC MARIN / AFP)