Les Français boivent moins d'alcool, mais ils restent de gros buveurs

Un rapport de l'OCDE révèle, mardi, que si la consommation d'alcool des Français a considérablement chuté depuis trente ans, ils restent parmi les plus gros buveurs.

Dans tous les cas, il est indispensable de réaliser un alcootest avant de prendre le volant.
Dans tous les cas, il est indispensable de réaliser un alcootest avant de prendre le volant. (MAXPPP)

On peut se demander si l'on doit être fier ou honteux de cette médaille. Les Français figurent toujours sur le podium des plus gros buveurs d'alcool au monde, même si leur consommation ne cesse de chuter depuis trente ans, révèle un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), dévoilé mardi 12 mai. Francetv info vous résume les trois enseignements à retenir de cette étude. 

Leur consommation d'alcool a chuté de 36% en trente ans…

Premier enseignement majeur de ce document de l'OCDE : les Français boivent de moins en moins d'alcool. Selon cette étude, qui porte sur 40 pays, leur consommation annuelle moyenne s'établissait à 18,5 litres en 1982. En 2012, elle n'atteint plus que 11,8 litres par an. Une chute de 36% en trente ans.

… mais ils restent parmi les plus gros buveurs…

Avec 11,8 litres d'alcool ingurgités par an en moyenne par habitant en 2012, la France reste malgré tout au troisième rang des pays où l'on boit le plus, selon ce rapport de l'OCDE.

Les Français sont devancés (de peu) par les Estoniens (12,3 litres par habitant) et les Autrichiens (12,2 litres), mais dominent leurs voisins allemands (11 litres), britanniques (10,6 litres), espagnols (9,8 litres) et italiens (6,1 litres).

… et apprécient particulièrement le vin

Dans le détail, la France se classe en pole position en matière de consommation annuelle de vin, avec 6,6 litres par habitant en 2012, une moyenne nettement supérieure à celle observée dans l'ensemble des pays de l'OCDE (2,83 litres de vin par habitant).

Les Français ne sont, en revanche, pas de grands amateurs de bière, puisqu'avec une moyenne de 2,2 litres de bière consommés en 2012 par habitant, l'Hexagone n'arrive qu'en 33e position, sur les 40 pays étudiés. Un classement dominé non pas par nos voisins allemands ou belges (respectivement 3es et 6es), mais par la République tchèque (avec une moyenne de 6,79 litres de bière par habitant).