Cet article date de plus de douze ans.

Les femmes enceintes sont très exposées au virus et doivent recevoir "immédiatement" un traitement antiviral

Dans une note publiée vendredi 31 août sur son site internet, l'OMS recommande même d'administrer aux femmes enceintes qui présentent des symptômes grippaux de l'oseltamivir (ou Tamiflu) "sans attendre les résultats des analyses de laboratoires".
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
 (France 2)

Dans une note publiée vendredi 31 août sur son site internet, l'OMS recommande même d'administrer aux femmes enceintes qui présentent des symptômes grippaux de l'oseltamivir (ou Tamiflu) "sans attendre les résultats des analyses de laboratoires".

En ce qui concerne la vaccination, là aussi, les femmes enceintes devront être inscrites dans les groupes à risque qui doivent être immunisées en priorité contre le virus A(H1N1), a indiqué l'OMS.
Utilisé en l'attente de la disponibilité de vaccins, attendu pour septembre-octobre, le traitement par médicaments antiviraux est plus efficace s'il est administré dans les 48 heures après les premiers symptômes, a rappelé la porte-parole de l'OMS.

"Un certain nombre d'études", menées aux Etats-Unis et dans d'autres pays touchés, "indiquent que les femmes enceintes (...) encourent plus de risques d'infection par le A(H1N1), a déclaré à la presse une porte-parole de l'OMS.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.