Cet article date de plus de sept ans.

Le "Ice Bucket Challenge" permet de récolter 41 millions de dollars

C'est le nouveau défi à la mode sur les réseaux sociaux : se renverser un sceau d'eau glacée sur la tête ou accepter de donner à une association de lutte contre la maladie de Charcot, ou faire les deux. Résultat : l'association américaine de recherche médicale ALS annonce avoir reçu vingt fois plus de dons que l'an dernier sur la même période.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Le défi "Ice Bucket Challenge" en Thaïlande © Maxppp)

De l'ancien président américain George W Bush en passant par Mark Zuckerberg, Steven Spielberg ou encore Tony Parker. Tous se sont prêtés au jeu du "Ice bucket Challenge". Le principe : se filmer en train de se renverser un seau d'eau glacée sur la tête et/ou donner à l'association ALS qui finance la recherche contre la maladie de Charcot, ou Sclérose latérale amyotrophique.

Juste avant de se tremper, les participants peuvent alors désigner trois personnes qui ont 24 heures pour relever le défi. Exemple avec la chanteuse Lady Gaga et Johnny Hallyday :

Les personnalités ne sont pas les seules à relever le défi, des milliers de vidéos ont été postés ces dernières semaines sur Facebook ou Twitter. D'après le réseau social, le mot-clé #IceBicketChallenge a été utilisé plus de deux millions de fois entre fin juillet et le 15 août.

 

Résultat, ALS a annoncé jeudi avoir récolté 41,8 millions de dollars de dons entre le 29 juillet et le 21 août, contre 2,1 millions à la même période l'an dernier. L'association américaine basée à Washington précise compter 739.000 nouveaux donateurs dans ses rangs.

Ce défi du seau d'eau glacé contre un don est né en juin dernier avec une vidéo postée sur Instagram par le champion de motocross Jeremy McGrath. Mais c'est quand l'ancien joueur de baseball Pete Frates, atteint de la maladie de Charcot, a décidé de le lier à sa maladie au défi que le phénomène a pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.