Cet article date de plus de neuf ans.

Le café, cette boisson qui fait grossir... et maigrir

Une nouvelle étude montre que le café favoriserait l'obésité. Mais d'autres affirment au contraire qu'il est un excellent coupe-faim. Francetv info revient sur les données contradictoires sur les effets du "petit noir" sur la santé. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Les études sur le café sont innombrables, mais surtout contradictoires. (JAMIE GRILL / ICONICA / GETTY IMAGES)

Vous le buvez sans réfléchir tous les matins. Et pourtant, votre sacro-saint café est (parfois) accusé de tous les maux du monde. A tort et à travers ? Alors qu'une nouvelle étude révèle, vendredi 31 mai, que le "petit noir" favoriserait l'obésité, francetv info reprend les données contradictoires sur cette boisson préférée.

1 Le café fait grossir...

Au-delà de cinq tasses par jour, gare à la prise de poids ! C'est ce que révèle une étude menée par des chercheurs australiens et parue dans la revue Journal of Agricultural and Food Chemistry et reprise par Le Nouvel Observateur. Selon leurs travaux, menés sur des souris pendant 12 semaines, l'équipe de scientifiques a noté une rétention de graisse anormale. Les cobayes présentent aussi davantage de symptomes pouvant mener à un diabète de type 2.

... Mais agit comme un coupe-faim Le site américain Livestrong (en anglais) rapporte ainsi les conclusions d'une étude parue en 2005. Selon elle, la caféine coupe l'appétit, notamment lorsqu'elle est associée à une cigarette. C'est aussi ce qu'avance une clinique de Rochester (Minnesota) sur son site internet (en anglais). Une des nutritionnistes de l'établissement note ainsi que le café peut permettre de perdre du poids. Contradictoire, vous dites ? 

2 Il favorise les cancers...

Il y avait déjà la cigarette et voici que le café est pointé du doigt. D'après une analyse datant de 2010 et reprise par Slate.fr, la consommation de café pourrait favoriser le développement de cancer du poumon. Ainsi, à partir de deux tasses par jour, les risques de développer une tumeur à cet endroit augmenterait de 14%. La responsable est la caféine. Selon l'étude, boire un déca ferait au contraire diminuer ces risques. De plus, selon une autre étude publiée en 2001 cette fois, le café ferait augmenter de 20% le risque de développer un cancer des voies urinaires. 

... Mais vous préserve d'Alzheimer, Parkinson et des AVC. D'autres analyses ont au contraire mis en évidence les bienfaits du café sur la santé. Ainsi, il permettrait de faire baisser les risques de développer (entre autres) un cancer de la prostate ou de l'endomètre, ainsi que la maladie d'Alzheimer. Il ralentirait aussi les effets de la maladie de Parkinson et réduirait significativement les risques cardiaques, comme le rappelle le blog Globules et téléscope. Mais attention à votre consommation : boire trop de tasses mènerait à l'effet inverse. 

3 Il jaunit vos dents...

Sa couleur noire n'est pas l'amie de vos dents. Les gros buveurs de café, surtout s'ils le partagent avec une cigarette, ont déjà pu le remarquer : les tanins contenus dans cette boisson peuvent teinter les dents. 

... Mais vous stimule. Les témoignages des accros à la caféine sont formels : le café fait du bien, en tout cas au moral. La caféine, déjà, stimule les consommateurs. Mais elle pourrait aussi agir sur le bien-être. Ainsi, une étude parue en 2011 et reprise par la BBC (en anglais) dévoile que le café noir peut aider à prévenir la dépression, notamment chez les femmes buvant plus de quatre tasses par jour. 

4 Il est déconseillé pour la fécondation in vitro...

Mieux vaut éviter le café si vous tentez la fécondation in vitro (FIV). C'est ce que montrent les résultats d'une étude d'une clinique danoise spécialisée dans la fertilité : la consommation d'au moins cinq tasses de café par jour pourrait réduire de moitié les chances de succès de leur FIV. Et cela affecterait aussi le développement du fœtus. 

... Mais vous aide à mieux vieillir. Une récente étude de l'Institut national américain du cancer (NCI) révèle que les adultes de 50 à 71 ans buvant au moins trois tasses de café par jour pourraient voir leur risque de décès diminuer de 10% par rapport à ceux qui n'en consomment pas. Et pour cause : ils développeraient moins de maladies cardiovasculaires et respiratoires. Tout est dit. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Santé

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.