Saint-Brieuc : le personnel urgentiste de l'hôpital est en grève

Les médecins urgentistes de l'hôpital de Saint-Brieuc dans les Côtes-d'Armor est en grève depuis ce mercredi 19 août. Ils réclament la réouverture des lits fermés au plus fort de l'épidémie de coronavirus. 

France 3

C'est une grève symbolique, car les urgentistes continuent de travailler, mais ils n'en sont pas moins déterminés. Depuis le mercredi 19 août au matin, les 26 urgentistes de l'hôpital de Saint-Brieuc, dans les Côtes-d'Armor, sont en grève illimitée. "Ils dénoncent un service des urgences surchargé et donc des conditions indignes pour eux et surtout pour les patients. Un problème qui a été, selon eux, aggravé par la crise sanitaire puisque des lits ont dû être retirés pour maintenir la distanciation sociale", relate le journaliste Kévin Guégnou en direct de l'hôpital.

La direction est ouverte au dialogue

"On attend l'ouverture d'un service de 28 lits comme l'a promis le ministre de la Santé pour tous les hôpitaux en difficulté", explique le Docteur Christian Brice. La direction a expliqué être d'accord sur l'état des lieux et sur les objectifs d'installation d'une unité supplémentaire. Elle est donc ouverte au dialogue. Dans la nuit du 18 au 19 août, dix lits de crise ont été installés et des solutions devraient être mises sur la table dès la mi-septembre.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les 26 urgentistes de l\'hôpital de Saint-Brieuc sont en grève depuis le mercredi 19 août. 
Les 26 urgentistes de l'hôpital de Saint-Brieuc sont en grève depuis le mercredi 19 août.  (France 2)