Nièvre : les urgences de nuit de Clamecy menacées

Trente maires de la Nièvre ont donné leur démission, pour dénoncer les menaces de fermeture des urgences de nuit de l'hôpital de Clamecy, et sans doute d'autres hôpitaux de la région.

France 3

Quel avenir pour les urgences de l'hôpital de Clamecy (Nièvre) ? Le nouveau plan régional de santé, encore en discussion, pourrait bien acter leur fermeture la nuit. Une nouvelle menace que refusent une partie du personnel et les sapeurs-pompiers volontaires. La situation préoccupe aussi la population. En cas d'incident grave de nuit, il leur faudrait entre 45 minutes et 1 h 30 de route pour se rendre à l'hôpital.

Décision au printemps

L'agence régionale de santé garantit que le Smur (Service mobile d'urgence et de réanimation) restera effectif 24 h/24, mais précise dans un communiqué que "des analyses de fréquentation sont en cours pour adapter les horaires aux besoins de la population. Des aménagements indispensables en raison du manque d'urgentistes dont souffre la région". Inacceptable pour la maire de Clamecy, alors que l'établissement est reconnu en situation d'isolement géographique. Le nouveau plan régional de santé est attendu au printemps.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les urgences du CHU de Poitiers.
Les urgences du CHU de Poitiers. (MAXPPP)