Cet article date de plus d'un an.

Les tarifs hospitaliers en forte hausse en 2023, annonce le ministre de la Santé

Pour les hôpitaux publics, les tarifs facturés à la Sécurité sociale vont augmenter de 7,06 % cette année.
Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une infirmière accompagne un patient dans sa chambre au Centre Hospitalier de Perpignan (Pyrénées-Orientales), 26 janvier 2021. (IDHIR BAHA / HANS LUCAS / AFP)

Le ministre de la Santé et de la Prévention François Braun a annoncé, vendredi 31 mars, des tarifs hospitaliers en forte hausse pour 2023 en vue de soutenir les établissements de santé face à l'inflation et accompagner leur reprise d'activité.

Dans le détail, les tarifs facturés à la Sécurité sociale vont augmenter en 2023 de 7,06 % pour les hôpitaux publics, a précisé son ministère dans un communiqué.

Hausse de 6,7% dans le privé

En ce qui concerne le secteur privé, la hausse va atteindre 6,7% pour les établissements non lucratifs et 5,4% pour ceux du secteur lucratif, est-il ajouté. Ces tarifs en forte hausse "concrétisent un niveau inédit de l'objectif national de dépenses d'assurance maladie (Ondam) établissements de santé, désormais porté à 101,1 milliards d'euros", affirme le ministère. Au total, ce sont ainsi 4,6 milliards d'euros de financements supplémentaires qui seront consacrés à l'hôpital en 2023.

Ces nouvelles dépenses comprennent 2,4 milliards prévus pour faire face à l'évolution des ressources courantes des établissements, notamment dans un contexte exceptionnel d'inflation en 2023, et un milliard au titre de l'extension en année pleine de la revalorisation du point d'indice pour les fonctionnaires hospitaliers de juillet 2022. De plus, 400 millions d'euros seront dédiés à la poursuite des engagements du Ségur de la santé et 600 millions d'euros au financement des mesures de majoration du travail de nuit pour les établissements publics de santé, est-il encore ajouté.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.