Hôpital : quand les patients dorment à l'hôtel

Imaginez un hôtel situé en face d'un hôpital, qui accueille des malades. Le dispositif est expérimenté par 41 établissements. France 2 s'est rendue dans l'un d'entre eux, à Reims (Marne).

Voir la vidéo
France 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Souffrant de douleurs au dos, Patrice Pirre a été opéré à plusieurs reprises. Pour arrêter la morphine, le patient suit une cure avec un médicament antidouleur. Problème : il habite à 100 kilomètres du CHU. En théorie, il devrait être hospitalisé 5 jours, ou faire quotidiennement l'aller-retour en ambulance. Son médecin lui a alors proposé de dormir à l'hôtel qui se situe juste à côté de l'hôpital. "Je trouve que c'est un très bon compromis, de ne plus être dans les quatre murs de l'hôpital", se réjouit-il. Après ses huit heures de perfusion, Patrice Pirre regagne sa chambre, à 100 mètres du CHU.

Une piste pour freiner le déficit de la sécurité sociale

L'hôtel associatif accueille normalement les proches des malades hospitalisés. Les patients qui acceptent cette solution coutent 400 euros par journée d'hospitalisation et 45 euros par nuit en demi-pension. Cela représente trois fois moins que s'ils dormaient à l'hôpital. Les résidents participent à certaines tâches quotidiennes. Depuis le début de l'année, une centaine de patients a bénéficié de ce dispositif expérimental.

Le JT
Les autres sujets du JT
Hopital
Hopital (CAPTURE D'ÉCRAN FRANCE 2)