Des professionnels de la santé manifestent pour dénoncer leurs conditions de travail

Ils ont mené plusieurs actions notamment à l'appel de la CGT. Ils demandent également des revalorisations salariales, alors que l'épidémie de Covid-19 provoque un surcroît de travail dans les hôpitaux.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des professionnels de la santé manifestent à Paris, le 21 janvier 2021. (JACOPO LANDI / HANS LUCAS / AFP)

"Mal payés, pas reconnus, mais toujours sur le front." Des professionnels de la santé et de l'action sociale se sont rassemblés, jeudi 21 janvier, pour dénoncer leurs conditions de travail et réclamer des revalorisations salariales.

A Paris, des centaines de personnes manifestaient devant le ministère de la Santé, brandissant des pancartes : "Notre combat, votre santé", "Augmentez nos salaires !", "De l'argent pour l'hôpital, pas pour le capital".

"Ce gouvernement supprime des emplois"

"Dans nos établissements nous manquons cruellement de professionnels" et [nous lions] "la question de l'emploi à l'attractivité de nos métiers et donc à la question salariale, il est important qu'il y ait une revalorisation plus importante que celle accordée dans le cadre du Ségur, a estimé parmi les manifestants Mireille Stivala, secrétaire générale de la CGT Santé et action sociale. Nous dénonçons aussi que malgré la pandémie, malgré les difficultés pour accueillir les populations, ce gouvernement restructure encore des établissements et supprime des emplois", a-t-elle ajouté.

À Marseille, plusieurs milliers de manifestants, selon la CGT, ont également manifesté brandissant des pancartes "pas d'euros, pas de boulot" ou encore "qui sème la misère récolte la colère".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.