Covid-19 : immersion dans le service de réanimation saturé de l'hôpital de Saint-Malo

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Covid-19 : immersion dans le service de réanimation saturé de l'hôpital de Saint-Malo
France 3
Article rédigé par
France 3 Bretagne, S. Salliou, V. Bars, G. Lancien - France 3
France Télévisions

À bout de souffle, le service de réanimation de l'hôpital de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine) a dû admettre des patients Covid transférés par d'autres établissements saturés.

Dans le service de réanimation de l'hôpital de Saint-Malo (Ille-et-Vilaine), déjà saturé, trois soignants entourent le plus jeune patient Covid du service. Âgé de 44 ans, il a été admis il y a quinze jours. Les médecins et les infirmiers essaient de baisser les doses de médicament qui le maintiennent dans le coma, mais le réveil est difficile. Selon le docteur Charlotte Quentin, médecin en réanimation, ces patients Covid sont "très agités neurologiquement, très angoissés". "On tâtonne, tout le temps, en permanence", affirme-t-elle.

Un patient hospitalisé depuis cinq mois

Dans ce service de réanimation, 11 patients atteints du Covid-19 sont hospitalisés. Certains sont encore contagieux, et quasiment tous sont intubés et ventilés. Un patient de 70 ans a été couché sur le ventre pour soulager ses poumons. "Quand ils sont sur le ventre, c'est que c'est grave (...). Ce sont des séjours qui sont prolongés, en général, c'est au moins deux semaines, voire plus", explique le docteur Maximilien Chesnais, interne anethésiste-réanimateur, qui ajoute qu'un autre patient admis le 14 novembre n'a toujours pas quitté le service à ce jour.

La semaine passée, le service a accueilli deux nouveaux patients par jour, ce qui n'était jamais arrivé en si peu de temps. Les équipes ont vu cette troisième vague du Covid-19 déferler, avec des airs de retour à la case départ.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Hôpital

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.