Corrèze : des faux patients provoquent la colère du personnel de l'hôpital de Brive-la-Gaillarde

Publié
Corrèze : des faux patients provoquent la colère du personnel de l'hôpital de Brive-la-Gaillarde
France 3
Article rédigé par
A.Lay, C.Weill-Raynal, P.Caron, M.Le Rue - France 3
France Télévisions

L'hôpital de Brive-la-Gaillarde a engagé des comédiens afin de tester l'efficacité du personnel. Les syndicats s'insurgent contre la méthode, empruntée au privé et appliquée en pleine crise sanitaire. 

Durant le mois de novembre, trois comédiens se sont fait passer par des malades dans six services différents de l'hôpital de Brive-la-Gaillarde (Corrèze). Ils ont été mandatés par la direction, afin de tester les conditions d'accueil. Le procédé n'a pas été du goût du personnel et des syndicats, alors que l'hôpital vient d'activer le niveau 2 de son plan blanc. "Ça a généré une perte de temps pour les soignants, une prise en charge pour des vrais patients qui n'était pas là, (…) et des agents qui se sont sentis trahis", commente Valérie Médard, responsable du personnel CFDT. 

Deuxième intervention annulée

L'un des comédiens, démasqué par les soignants, a mobilisé pendant près d'une heure le personnel du service psychiatrique. La direction, elle, défend sa méthode, même si elle reconnait que "les acteurs sont allés trop loin" et "sont restés trop longtemps". La pratique est bien connue dans le secteur commercial : les "clients mystères" viennent incognito dans les restaurants ou boutiques pour mesurer la qualité du service délivré. Une réunion est prévue à hôpital de Brive-la-Gaillarde entre le personnel et la direction. La deuxième intervention des comédiens, prévue en début d'année, a été annulée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.