Chambéry : un hôpital sous tension le soir de Noël

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Chambéry : un hôpital sous tension le soir de Noël
France 3
Article rédigé par
J. Guéant, F. Ebbhah, L. Di Bin - France 3
France Télévisions

La soirée du jeudi 24 décembre était aussi particulière pour le personnel soignant. Infirmiers, aides-soignants ou médecins étaient mobilisés, comme à l'hôpital de Chambéry (Savoie). 

Valentine et Nathalie, soignantes, ont traversé la deuxième vague du Covid-19 ensemble. Le binôme était en première ligne jeudi 24 décembre, le soir du réveillon de Noël, à l'hôpital de Chambéry (Savoie). "Ce n'est pas l'étage d'aides-soignants et l'étage d'infirmières, c'est vraiment les deux ensemble, c'est important le travail d'équipe", confie Nathalie Sépuka. Toutes deux sont des renforts venus d'autres services pour affronter un automne très difficile, avec 46 patients au plus fort de la crise.

Éviter une troisième vague

Dans l'hôpital, la saturation était proche. "On est revenus à 36. Ça reste quand même le double quasiment de nos capacités de réanimation habituelles", explique Dr. Jean-Marc Thouret, chef du service de réanimation au Centre hospitalier Métropole Savoie. Dans cet hôpital, une centaine de soignants travaillent en réanimation en temps normal. Ils sont deux fois plus aujourd'hui. En ce soir de Noël, les soignants n'avaient qu'un seul souhait : "Ce serait bien si on pouvait éviter une troisième vague", espère Nathalie Sépuka. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.