Budget de l'hôpital : une réforme à la suédoise ?

Comment mieux financer notre système de santé ? Le rapport Aubert remis aujourd'hui à la ministre de la Santé Agnès Buzyn recommande d'évoluer vers un paiement au forfait. L'hôpital disposerait d'une enveloppe qui couvrirait tous les frais. Un système qui a fait ses preuves en Suède.

FRANCE 2

À Stockholm, en Suède, un laboratoire s'occupe de la question du financement de la santé. Le comté a revu en 2009 son mode de remboursement avec une nouvelle logique : un forfait, un prix unique qui englobe tous les soins : avant, pendant et après l'opération, au lieu de payer chaque étape comme en France.

Fixé dans la journée

Comment fonctionne ce modèle ? Quelles conséquences pour les patients et pour les finances ? Une patiente souffre par exemple du genou et de la hanche, elle vient consulter un chirurgien orthopédiste qui juge qu'elle a besoin d'une prothèse de hanche, il a besoin de radios pour confirmer son diagnostic. Elles seront faites dans la journée et la patiente saura le jour même si elle a besoin d'être opérée. "C'est très bien, je suis contente que tout se passe dans la journée et que je n'aie pas besoin de revenir", se réjouit-elle. L'hôpital n'a pas non plus intérêt à voir revenir les patients, pour les prothèses de hanche et de genoux, il n'est pas payé à chaque opération.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le nombre de bénéficiaires du dispositif cumul emploi-retraite a presque triplé de 2011 à 2018.
Le nombre de bénéficiaires du dispositif cumul emploi-retraite a presque triplé de 2011 à 2018. (ARNO BURGI / DPA /AFP)