Bronchiolite : les urgences pédiatriques au bord de la saturation

Publié
Bronchiolite : les urgences pédiatriques au bord de la saturation
FRANCE 3
Article rédigé par
M.-P. d'Abrigeon, S. Tuscq-Mounet, C. Rabréaud - France 3
France Télévisions

L'avancée de la bronchiolite chez les bébés inquiète de plus en plus. Plusieurs régions sont en situation épidémique. En France, près de 2 400 enfants de moins de 2 ans ont été reçus aux urgences.  Certains établissements arrivent à saturation. Illustration au CHU de Bordeaux. 

Timothée, deux ans et demi, vient de passer une nuit compliquée. Il a du mal à respirer. Ses parents l'ont très vite conduit au CHU Pellegrin de Bordeaux (Gironde). "On ne sait pas trop comment réagir, on sent qu'il y a une vraie souffrance respiratoire", témoigne le père du jeune garçon. La bronchiolite est une maladie respiratoire qui touche les enfants de moins de deux ans. À l'approche de l'hiver, le nombre de cas grimpe. Le service des urgences de Bordeaux n'est pas encore saturé, mais il ne désemplit pas. 

Un danger pour les nourrissons

"Les bronchiolites représentent 45 à 50% de l'activité actuellement. L'épidémie est en train de monter en puissance, elle est plus précoce et sera certainement plus sévère", indique Brigitte Llanas, responsable du Pôle pédiatrie du CHU de Pellegrin. Cette maladie, très contagieuse, représente un danger pour les nourrissons. Une petite fille âgée d'un mois vient de passer quatre jours dans le service de réanimation. "Les signes qui doivent alerter et faire appel au 15, ça va être l'enfant qui change de couleur alors qu'il a une gêne respiratoire, qui a des troubles de la conscience, donc qui n'est pas comme d'habitude, et qui fait des pauses respiratoires", détaille Olivier Brissaud, responsable de l'Unité de réanimation pédiatrique au CHU. Les médecins redoutent un pic de contaminations pendant les vacances de la Toussaint. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.