Cet article date de plus de six ans.

Hépatite C : Médecins du Monde s'attaque à un médicament à 41.000 euros

L'ONG Médecins du Monde veut faire tomber le brevet du Sofosbuvir, un médicament très efficace contre l'hépatite C mais vendu 41.000 euros pour un traitement de 12 semaines par le laboratoire Gilead.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Journée de dépistage de l'hépatite C, la maladie traitée par le Sofosbuvir © Maxppp)

Médecins du Monde (MdM) a engagé mardi un bras de fer avec le laboratoire américain Gilead pour contester le prix exorbitant du sofosbuvir, son traitement novateur contre l'hépatite C, et l'inciter à accepter des génériques, une première en Europe selon l'ONG française.

Le Dr Jean-François Corty, directeur des missions à MdM France, explique l'action de l'ONG contre Gilead
écouter

"Gilead abuse de son brevet pour exiger des prix insoutenables"

MdM a déposé un "mémoire d'opposition au brevet" du sofosbuvir, dont le nom commercial est Sovaldi, auprès de l'Office  européen des brevets, organisme qui délivre et protège les brevets industriels dans 40 pays européens. L'objectif de MdM est de permettre la production de versions génériques en Europe bien plus abordable pour ce traitement efficace et sans effet secondaire, mais vendu en France au prix de 41.000 euros pour la cure standard de 12 semaines.

MdM estime que "Gilead abuse de son brevet pour exiger des prix insoutenables pour les systèmes de santé" alors que cette molécule, "fruit de travaux de nombreux chercheurs publics et privés, n'est pas suffisamment innovante pour mériter un brevet". Le sofosbuvir a été développé par la start-up américaine Pharmasset, grâce en particulier aux découvertes de l'Université publique de Cardiff au Pays de Galles, selon MdM.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.