Haute-Saône : deux jeunes hospitalisés à cause de la leptospirose

Alerte à la leptospirose après l'hospitalisation de deux jeunes, qui sont dans un état grave. Ils ont contracté la maladie après une baignade en rivière.

France 3

Trois jeunes, âgés d'une vingtaine d'années, se sont baignés dans une rivière à Pesmes (Haute-Saône) et ont été contaminés par la leptospirose. Ils ont nagé dans une eau non contrôlée. Deux jeunes sont dans un état grave mais stable. Des panneaux interdisent la baignade, mais ces avertissements ne dissuadent pas les quelques vacanciers présents. "On se baigne. C'est dommage de gâcher nos vacances pour cela", explique une jeune vacancière.

Une maladie transmise par le rat

Transmise par le rat, la leptospirose prolifère dans les eaux stagnantes. Elle présente des symptômes similaires à ceux de la grippe : une fièvre supérieure à 39°C, des douleurs musculaires et des maux de tête. Dans certains cas, la maladie peut être mortelle. Le maire a interdit la baignade. "Lorsque qu'un lac est ouvert à la baignade, l'eau est contrôlée par la préfecture. Ce n'est pas le cas de toutes les rivières", précise Frédérick Henning, le maire de Pesmes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ragondin, un des rongeurs susceptibles de transmettre la leptospirose, nageant dans un lac dans le Jura, le 30 juillet 2006. (Photo d\'illustration)
Un ragondin, un des rongeurs susceptibles de transmettre la leptospirose, nageant dans un lac dans le Jura, le 30 juillet 2006. (Photo d'illustration) (MICHEL LOUP / BIOSPHOTO / AFP)