Cet article date de plus de neuf ans.

Hausse record des fraudes à l'assurance maladie en 2013

Selon les chiffres publiés dans un rapport de la délégation nationale à la lutte contre la fraude révélé par Les Echos, celle-ci a augmenté de 12% en 2013. Cela représente un préjudice de 174 millions d'euros pour la branche santé de la sécu.
Article rédigé par Isabelle Chaillou
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Selon ce rapport, les infirmiers sont responsables de 18 millions d'euros de fraudes © Antonio Gravante - Fotolia)

 L'essentiel de ces fraudes sur la branche maladie de la sécurité sociale n'est pas le fait des assurés, des particuliers mais des professionnels de santé. Il s'agit principalement de prestations surfacturées, d'honoraires qui ne correspondent pas aux actes réalisés, voire d'actes médicaux totalement fictifs.

Et d'après ce rapport, les professions les plus épinglées, sont les infirmiers, (pour plus 18 millions d'euros) et les transporteurs sanitaires. Taxis et ambulanciers sont à l' origine de 17 millions et demi d'euros de fraude. Un chiffre en hausse de près de 39 % en un an. Et puis, il y a aussi les établissements de santé, hôpitaux et cliniques, responsables pour près de 66 millions d'euros.

Vingt millions d'euros de la responsabilités des particuliers

Quant aux patients, ils sont responsables de fraudes aux prestations. Et surtout de fausses déclarations d'indemnités journalières en cas d'arrêt maladie. Mais aussi de demandes injustifiées de pension d'invalidité. Cela a couté près de 20 millions d'euros à la sécu en 2013.

Sur un total donc de 174 millions d'euros de fraude. Un chiffre important mais le rapport souligne que cela ne représente qu'un millième des dépenses de l'assurance maladie. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.