VIDEO. Vous faites un aller/retour Paris-New York en avion ? Vous venez de chauffer l’équivalent d’un logement pour 1 an

Chaque jour, il y a plus de 100 000 vols dans le monde. Cela est certes le moyen de transport le plus rapide, notamment pour se rendre dans des destinations lointaines. Mais pour le climat, aviation rime avec pollution.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans le monde, les émissions de CO2 de l'aviation ont augmenté de 70 % en 20 ans. Aujourd'hui, le trafic aérien contribue autant au réchauffement climatique qu'un pays comme l'Allemagne. Pour Jos Dings, le directeur de la fédération Transport et Environnement, "l’attitude actuelle de l’industrie, aviation et environnement sont incompatibles. Beaucoup de choses doivent changer."

En 2016, 191 pays se sont engagés à limiter la hausse des émissions en optimisant les trajets, en utilisant des avions plus économes, en utilisant des carburants moins polluants… Certains pensent en revanche que ce ne sera pas suffisant et qu'il faut encourager les alternatives.

Quelles alternatives ?

Pour quelques centaines de kilomètres, le train pollue 10 à 50 fois moins le bus 5 à 10 fois moins et le covoiturage est également plus écologique. Et quand l’avion est la seule option, un vol sans escale pollue moins. En effet, le décollage et l’atterrissage sont les étapes les plus énergivores et produisent 25 % des émissions pour un vol de plus de 800 kilomètres. Ainsi, à l'échelle individuelle, renoncer à un vol long-courrier reste l'une des actions les plus efficaces pour réduire son empreinte carbone.

Une taxe sur les billets d’avion

De son côté, l'économiste Thomas Piketty propose "une taxe progressive" sur les billets d'avion. L'idée ? Mettre à contribution la minorité de la population mondiale qui prend l'avion pour financer des mesures d'adaptation au changement climatique.

En 2016, environ 4 milliards de passagers ont pris l'avion. Ils devraient être près de 2 fois plus en 2035.

VIDEO. Vous faites un aller/retour Paris-New York en avion ? Vous venez de chauffer l’équivalent d’un logement pour 1 an
VIDEO. Vous faites un aller/retour Paris-New York en avion ? Vous venez de chauffer l’équivalent d’un logement pour 1 an (BRUT)