VIDEO. En Espagne, des milliers de poissons et crustacés retrouvés morts

Des milliers de poissons et crustacés morts stagnent dans une lagune d'Espagne. Voilà pourquoi la Mar Menor est devenue si mortelle.

BRUT
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

L'hécatombe s'explique par l'augmentation des taux de nitrates dûs à l'agriculture elle-même à l'origine de l'évacuation d'eaux usées qui a ensuite entraîné un phénomène d'eutrophisation, une augmentation excessive de phytoplancton et autres microalgues.

Cette prolifération d'algues bloque les rayons du soleil, fait disparaître la végétation et perturbe les sédiments. De plus, une perturbation naturelle est venue empirer la situation : des pluies torrentielles ont ramené de la terre agricole riche en engrais et en nitrates. Une couche d'eau douce s'est formée sur une strate plus dense d'eau salée avec laquelle elle ne se mélange pas. Cela donne naissance à des amas d'eaux anoxiques qui manquent d'oxygène et qui, par conséquent, détruisent la faune et la flore de la lagune.

Les ONG tirent la sonnette d'alarme

Le procureur général a ouvert une enquête sur ce désastre écologique, dénoncé depuis plus de 20 ans par plusieurs organisations écologiques comme le WWF. Elles dénoncent une expansion urbaine et agricole incontrôlée et l'inaction des autorités politiques responsables de cet épisode de mortalité massive chez les poissons.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

VIDEO. En Espagne, des milliers de poissons et crustacés retrouvés morts
VIDEO. En Espagne, des milliers de poissons et crustacés retrouvés morts (BRUT)