VIDEO. "C'est complètement surréaliste" : en Bretagne, elle photographie des serres à tomates qui émettent un halo fluo

Charlène Flores a réalisé un reportage pour "Libération" sur "les nocives aurores boréales de l'agriculture".

"On est un peu dans une ambiance fantastique." Charlène Flores est photographe. Dimanche 2 juin, elle a publié un reportage à La Chapelle-des-Fougeretz (Ille-et-Vilaine) dans Libération. On y découvrait des serres de production de tomates qui "compensent le peu d'ensoleillement avec un éclairage artificiel", décrit le journal. "On évolue dans un monde, quand on est à proximité des serres, qui est littéralement rose fluo, fuchsia", décrit la photographe à franceinfo.

Un paysage "flippant", images "hallucinées", une "honte"... Sur Twitter, les internautes n'ont pas tardé à commenter ces images, dénonçant parfois cet éclairage intensif.


"Comment c'est possible ? C'est quoi ?"
Après avoir passé deux mois sur place, Charlène Flores a tenté de comprendre. "Il y a deux systèmes d'éclairage dans ces serres : un système à incandescence classique qui donne cette tonalité jaune. Et une couleur plus rose-violet, parce qu'on a des serres qui utilisent des LED", explique-t-elle.

Les habitants ne voient pas d'un bon œil cette lumière artificielle. "J'ai rencontré des riverains qui habitent notamment juste à côté. Etrangement, ils m'ont dit que ce n'était pas tellement la lumière – ils ont des volets – mais c'est le bruit des oiseaux. La nuit, vous avez le même bruit qu'en pleine journée. Certains n'aiment pas du tout être baignés dans cette lumière plusieurs mois de l'année", rapporte-t-elle.

Des serres à Plougastel, dans le Finistère, le 26 décembre 2008.
Des serres à Plougastel, dans le Finistère, le 26 décembre 2008. (ANGELIQUE & GUY BESCOND / BIOSPHOTO / AFP)