Vidéo 6 raisons d'aller au travail à vélo

Publié Mis à jour
BRUT
Article rédigé par

Plus rapide, meilleur pour la santé et pour le porte-monnaie... Explications avec Jérôme Sorrel, auteur de "Vélotaf : Mode d'emploi du vélo au quotidien".

C'est bon pour la santé

L'OMS recommande de faire 30 minutes d'activités physiques par jour minimum. Le trajet pour se rendre à son travail peut donc être un bon moyen d'associer les deux. "Sans m'en rendre compte, j'ai perdu 10 kg", confie Jérôme Sorrel, auteur de "Vélotaf : Mode d'emploi du vélo au quotidien". Selon lui, l'avantage du vélo, c'est que "c'est un sport porté ou une activité physique portée." "Ça veut dire qu'on peut être en surpoids, on peut avoir des problèmes de genoux, des problèmes de cheville, des problèmes de dos, on ne souffrira pas et ce sera un sport, une activité physique plutôt, qui sera forcément très douce pour votre corps au départ", développe-t-il.

Ça rend heureux

Au bout de 20 minutes d'activité, le corps produit des endorphines qui est l'hormone du bonheur, de la sérotonine et enfin de la dopamine qui est l'hormone du plaisir et de la récompense. "Donc en fait, ces trois hormones vont être sécrétées assez naturellement et très vite et, de fait, ça donne une sensation de bonheur", explique Jérôme Sorrel.

C'est plus rapide

Le vélo est aussi le moyen de transport le plus rapide et le plus efficace en ville. "Par exemple, là si je suis dans ma ville et que je veux aller en centre ville qui est à 5 km du point où je vous parle, mon application d'itinéraire me dit 29 minutes en voiture, 22 minutes en transport en commun et 17 minutes à vélo", démontre Jérôme Sorrel.

C'est moins cher

"L'un des gros intérêts du vélo, c'est que le ticket d'entrée est finalement assez peu élevé", estime Jérôme Sorrel. Une fois le vélo acquis, l'investissement est vite rentabilisé. "Le coût de fonctionnement et le coût d'entretien est proche de zéro", précise-t-il.

Ça aide à se concentrer

"Il y a aussi un autre bien fait : c'est que vous allez arriver au bureau et vous serez de fait plus productif, plus réveillé", explique Jérôme Sorrel lequel précise que des études le prouvent : "une étude de l'Alberta Centre For Living au Canada qui explique qu'un salarié qui vient au boulot à vélo est jusqu'à 12 % plus productif. Il prendra jusqu'à 27 % de congés maladie en moins."

C'est mieux pour les poumons

Vous pensez que pédaler vous fera davantage respirer l’air pollué ? Détrompez-vous. "Le bénéfice de pédaler au quotidien est, de toute façon, bien supérieur à l'exposition à la pollution. Et en plus de ça, il y a une étude de l'Ademe, par exemple, en 2018, qui démontre qu'un cycliste qui pédale sur une piste cyclable séparée sera deux fois moins exposé à la pollution qu'un automobiliste dans son véhicule", précise Jérôme Sorrel. Aussi, l'air qu'on respire dans le métro est huit à dix fois plus pollué que l'air qu'on respire à l'air libre dans une ville comme Paris.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.