Un pôle d'urgences français pour... les chevaux !

Basée à Lyon, c’est la plus ancienne école vétérinaire de France ! Elle possède un centre hospitalier avec de nombreux services parmi lesquel un pôle d’urgences un peu particulier puisqu’il est exclusivement destiné aux chevaux.

L’école vétérinaire de Marcy-l’Etoile possède le seul centre d'urgence pour chevaux en France. Florida, une jument de compétition s’est arrachée la partie arrière du pied. Elle doit être prise en charge très vite.

Le professeur Lepage, chirurgien équin, examine l’étendue de la blessure en s'assurant qu’il n’y a pas d’atteinte de l’os car tout l’ongle est coupé y compris la membrane sur un centimètre qui produit la corne. Pour cette blessure, la jument devra passer entre les mains du chirurgien. Une intervention non pas sans risque car la jument attend un poulain et risque de le perdre avec l’anesthésie.

Florida est emmenée au bloc opératoire. L'opération commence par l’anesthésie générale, dans une pièce entièrement capitonée, pour amortir sa chute. Les vétérinaires sédatent la jument avec de fortes doses, car Florida pèse 530 kilos. Une fois endormie, les soignants doivent la tracter par les pieds pour la déposer sur une table opératoire adaptée, qui peut supporter jusqu'à une tonne et demi.

Après avoir injecté des antibiotiques dans le pied de la jument, le chirurgien retire toute la corne abîmée. Puis pour désinfecter le mieux possible la plaie, des champs stériles sont installés. Une fois la plaie parfaitement nettoyée, le chirurgien doit suturer les deux parties du sabot. Pour ça, il utilise du fil de fer car la corne d’un cheval est tellement solide qu’un simple fil de suture ne tiendrait pas.

Dernière étape, le plâtre, qui permettra de stabiliser le sabot le temps que la corne cicatrise. La jument devra le garder une dizaine de jours. L’intervention s’achève au bout d’une heure et demie…

Ce genre d'intervention est un traumatisme important pour les chevaux, spécialement pour cette jument qui attend un poulain depuis 4 mois. Mais tout se passe bien et l'état de la jument est encourageant.
L'équipe vétérinaire suivra de près Florida et son foetus après l'opération et la jument ne pourra reprendre la compétition que dans 6 ou 9 mois.

Un pôle d\'urgences français pour... les chevaux !
Un pôle d'urgences français pour... les chevaux !