Thaïlande : la nouvelle poubelle de l'électronique

En Thaïlande, les arrivages de déchets électroniques ont presque doublé en deux ans. Les décharges illégales se multiplient dans les campagnes et le pays devient la nouvelle poubelle mondiale de nos déchets électroniques.

france 2

Des écrans, des tonnes de câbles en tout genre, du plastique, le tout à moitié calciné : des décharges comme celle-ci, il y en a de plus en plus à travers la Thaïlande. Le pays est la nouvelle poubelle des déchets électroniques de la planète. Dans les ateliers, des ouvriers récupèrent tout ce qui peut l'être dans chacun des objets qui arrivent. Un recyclage à la main qui fait vivre de nombreux Thaïlandais. Le cuivre, notamment, est recherché puis revendu. Thongsoo Wangpan, l'un des ouvriers, assure pouvoir gagner jusqu'à 1 000 €par mois.

Des arrivages qui ont presque doublé en un an

Pendant des décennies, les déchets électroniques étaient vendus à des entreprises chinoises pour être traités. Mais le pays en a interdit l'importation l'an dernier pour des raisons écologiques. Depuis, une partie est donc réorientée vers le voisin thaïlandais, où le volume importé est passé de 60 000 à 100 000 tonnes en un an. Un nouveau marché noir a vu le jour et en six mois, 26 centres de traitement clandestins ont été démantelés. Des monticules de déchets sont ainsi laissés à l'abandon.

Le JT
Les autres sujets du JT
En Thaïlande, les arrivages de déchets électroniques ont presque doublé en deux ans
En Thaïlande, les arrivages de déchets électroniques ont presque doublé en deux ans (france 2)