Terrains de sport synthétiques : pas de risques préoccupants pour la santé, selon l'Anses

Selon un rapport publié mardi 18 septembre par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail, et que franceinfo a pu consulter, les terrains de sport synthétiques ne présentent a priori par de risques préoccupants pour la santé.

Le chantier d\'un nouveau terrain de football synthétique à Pont-de-Roide (illustration).
Le chantier d'un nouveau terrain de football synthétique à Pont-de-Roide (illustration). (LIONEL VADAM / MAXPPP)

Les terrains de sport synthétiques ne présentent a priori par de risques préoccupants pour la santé, selon un rapport publié mardi 18 septembre par l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), que franceinfo a pu consulter. Après des enquêtes du magazine So Foot et d'Envoyé Spécial, le gouvernement avait commandé en février dernier un rapport sur ces granulés de caoutchouc recyclés à partir de vieux pneus, utilisés dans la fabrication des gazons synthétiques, dans les aires de jeux pour enfants et dans des litières pour animaux.

Il reste des zones d'ombres

Les usagers de ces terrains n'ont pas plus de cancers, de lymphomes ou de leucémies mais il reste des zones d'ombres, selon le directeur général délégué de l'Anses, Gérard Lasfargues : "Le point d'interrogation est sur les aires de jeu pour enfants, puisque les granulats de pneus sont protégés par une couche superficielle, qui peut être des résines ou des colles. Cela peut poser des questions sur les risques respiratoires liés à l'émanation de composés organiques volatiles". "C'est pour cela qu'on a besoin de données complémentaires. Dans les bâtiments fermés, on a besoin de données pour connaître les niveaux d'exposition réels en espace intérieur", ajoute Gérard Lasfargues.

L'Anses pointe par ailleurs des risques potentiels pour l'environnement car la pluie entraîne dans le sol des substances comme le zinc. Elle propose son aide pour l'installation de futurs terrains synthétiques.