Saint-Valentin : des pesticides dans les roses

Ce mardi 14 février, c'est la Saint-Valentin. Les fleuristes misent beaucoup sur ce jour pour booster leur chiffre d'affaires, mais une enquête de 60 Millons de Consommateurs pourrait bien vous faire réfléchir avant d'acheter des roses. Ces jolies fleurs contiendraient des pesticides.

FRANCE 3

Du regard, il cherche le cadeau idéal. Pour la moitié des Français, en ce jour de Saint-Valentin, ce sera des roses sans forcément se poser la question de leur provenance. Les roses locales, c'est un peu la perle rare. En Europe, 80% d'entre elles sont importées. À Rungis (Val-de-Marne), la plupart des fleurs font un long voyage avant d'arriver en France. L'Équateur, le Kenya, l'Éthiopie, la Colombie, depuis 25 ans, ce sont les principaux producteurs de roses sur la planète.

Jusqu'à 49 produits chimiques différents

La main d'oeuvre y est moins chère qu'en France et les fleuristes y trouvent leur compte. Autre différence avec la France : les pesticides. En Afrique et en Amérique latine, la règlementation n'est pas la même qu'en Europe. Selon une étude de 60 millions de Consommateurs, dans un bouquet, on peut trouver jusqu'à 49 produits chimiques différents. Certaines associations s'en inquiètent. Si la rose peut être équitable, elle peut difficilement être biologique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un ouvrier agricole tient des roses dans ses mains, le 31 octobre 2003, dans un plantation près du lac Naivasha au Kenya.
Un ouvrier agricole tient des roses dans ses mains, le 31 octobre 2003, dans un plantation près du lac Naivasha au Kenya. (MARCO LONGARI / AFP)